Hockey – L’Euskadi Cup, un tournoi convivial

L’été touche à sa fin dans très exactement une semaine… . L’occasion de se replonger au début de cette période ensoleillée, avec de hautes températures. Retour sur la seconde édition de l’ « Euskadi Cup », tournoi organisé par des (anciens) joueurs de l’Hormadi d’Anglet. Le tournoi s’est déroulé à la patinoire « La Barre » pendant 3 jours, où 20 équipes se sont affrontées, du 21 au 24 juin dernier.

Entretien avec Mathieu Pons, un des organisateurs du tournoi :

Bonjour Mathieu, tout d’abord merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Comment l’idée du tournoi de l’ « Euskadi Cup » vous est-t-elle venue en tête, quel est le but de ce dernier et que signifie « Euskadi »?

L’idée du tournoi nous est venue il y a deux ans, nous avions envie de créer un tournoi estival pour réunir nos amis d’enfance, mais aussi anciens coéquipiers. Pour la petite histoire, Thomas Baubriau et moi-même avons eu cette idée et avons monté un petit dossier pour essayer de le réaliser en 2017, puis en en parlant lors d’un long trajet en voiture avec Xavier Daramy, le sujet est venu sur la table : il m’a dit qu’avec deux autres amis – Christophe Cantos et Thomas Molia -, ils avaient eu exactement la même idée, il y a de ça 5 ans maintenant. Ils avaient également fait un petit dossier, et en le lisant, tout correspondait avec notre vision des choses, on s’est tout de suite dit qu’il n’y avait plus une seconde à perdre et qu’il fallait lancer le projet, nous l’avons donc mis en place à 5. Le but principal du tournoi est de réunir la grande famille du hockey français, dans un cadre somptueux qu’est celui d’Anglet et du Pays Basque, autour d’une passion commune, le temps de quelques jours. Ceci tout en gardant un bon niveau de hockey et permettant de réunir également des supporters ! Joueurs, familles, arbitres, entraîneurs, anciens joueurs, amis, supporters, amateurs de hockey ou bien encore des vacanciers ou locaux qui découvrent le hockey, tout y est pour réunir tout le monde, ce qu’on appelle la famille du hockey pendant ce tournoi, qui est festif et convivial. Nous mettons également un point d’honneur, par le biais de ce tournoi, à aider la partie formation de notre club de l’Hormadi en reversant les bénéfices à l’association de l’Anglet Hormadi Amateur. Nous souhaitons aussi promouvoir et faire découvrir le hockey dans notre ville, dans notre région et dans la France entière. Concernant le terme « Euskadi », il signifie « pays Basque », en Basque, justement ! Le choix du nom pour le tournoi n’a donc pas été très long à trouver et nous nous sommes vite mit d’accord sur cette appellation !

L’ « Euskadi Cup » 2018 était la deuxième version du tournoi : quelle conclusion pouvez-vous tirer en comparant les deux éditions et laquelle vous a-t-elle plut le plus ? Pensez-vous que l’ « Euskadi Cup » sera effective tous les ans ?

La première édition était une très belle réussite pour notre premier jet, mais sur la deuxième nous avons pu améliorer les détails qui pouvaient l’être, nous avons changé la formule en intégrant un tournoi Old (tournois comprenant les joueurs ayant 37 ans ou plus, NDLR) dans le tournoi général, et nous sommes vraiment très satisfaits du rendu de cette édition, surtout après le travail que nous avons fourni tout au long de l’année ! De toute façon, pour nous l’essentiel c’est que les retours soient positifs, que le tournoi ait plu au plus grand nombre de personnes et qu’on ait également put aider la formation angloye. D’autres éditions du tournois on l’espère oui, en tout cas nous serons là pour tout organiser chaque année, avec des petites nouveautés et surprises comme nous avons l’habitude de réserver à nos participants !

Pour en venir aux participants justement, comment sont constituées les équipes, comment le choix des joueurs se fait-il et comment sont choisis les noms des équipes pour le coup très… humoristiques, comme par exemple « Powerplay de soirée », « Les Inter Mi-temps du spectacle », ou encore « Les Tireurs de Litres » ?

Les équipes se forment donc par affinités et le but est de réunir d’anciens ou actuels partenaires et amis sous une même équipe, le temps d’un tournois festif et convivial. Pour ce qui est du choix des joueurs, ce n’est pas nous qui le faisons, et heureusement ! Nous avons fixé des règles, telles que la constitution des équipes doit être faite de façon à ce qu’il y ait au moins 70% de joueurs évoluant ou ayant évolué dans des championnats reconnus de haut-niveau, c’est à dire en Synerglace Ligue Magnus, D1, mais aussi en LNA ou LNB (première et seconde division du championnat Suisse, NDLR). Les équipes doivent être entièrement constituées de joueurs ayant une licence sportive pour la saison 2017/2018. Si ce n’étais pas le cas, les joueurs devaient en prendre une de style « tournoi » tout en faisant une petite participation financière. Les équipes, elles, étaient constituées de six à neuf joueurs, plus un gardien. On a voulu faire un tournoi « pro » pour garder un niveau homogène tout en laissant des règles à la fois strictes mais aussi assez cools sur la formation des équipes afin de pouvoir réunir des amis qui ne jouent plus forcément au hockey, mais qui ont joué à un bon niveau. Les noms des équipes sont choisis par les participants eux-mêmes, et ils sont portés sur l’aspect humoristique car c’est un tournoi festif, pour s’amuser donc cela passe aussi par des noms originaux !

La logistique de ce style d’événement était donc nouvelle pour vous. Comment avez-vous fait pour tout organiser ?

Au début, nous étions dans l’inconnu total, on se demandait même à partir de combien d’équipes nous allions maintenir le tournoi ! Puis au fur et à mesure nous nous sommes organisés tout au long de l’année, nous avons fait des réunions à fréquences régulières, pour tout vous dire elles se faisaient pratiquement toutes les semaines, et c’est comme cela que nous avons commencé à vraiment monter un projet concret et on a été de suite très agréablement surpris de l’ampleur que ça a pris directement. C’était un gros boulot et chacun avait un rôle particulier, mais nous prenions toutes les décisions ensembles. Le fait de bosser avec des amis plutôt que des collègues sur un projet qui nous plaît vraiment, ça change la donne : on ne compte pas nos heures et notre investissement. Les accessoires tels que les maillots, les gobelets, les palets… sont des détails auxquels nous avons pensé au fur et à mesure de la première année. Pour la seconde édition nous avons pris en compte l’avis des joueurs, les remarques des différentes personnes liées au tournoi, et notre impression afin d’améliorer encore plus et au mieux cet événement. Il faut aussi savoir que nous avons reçu énormément d’aide de la part d’autres personnes extérieures au projet à la base, notamment notre chef graphiste attitré Marie-Camille Giuggiola, qui est aussi la commerciale de l’Hormadi depuis deux années maintenant au sein de l’Hormadi à la suite de l’ « Euskadi Cup ». Sans oublier notre couteau suisse comme on l’appelle (rires) : Jean-Jacques Vénutier. Il y a eu beaucoup de bénévoles sur le tournoi, presque 40 et malheureusement je ne peux pas tous les citer mais on les a et on les remercie encore, ils se reconnaîtront de toute façon !

Du fait qu’Anglet soit maintenant à nouveau en Synerglace Ligue Magnus, pensez-vous que le tournoi sera d’avantage connu en France ?

Je pense qu’en deux ans, nous avons déjà atteint une belle notoriété pour le tournoi mais il est certain que nous allons continuer à en parler et à en faire la promotion. Il faut également bien différencier aussi l’Hormadi et l’ « Euskadi Cup » ! Nous sommes 5 joueurs ou anciens joueurs de l’Hormadi, équipe que nous aidons grâce à ce tournoi, mais ce n’est pas le club lui-même qui le gère et l’organise.

Je vous laisse le mot de la fin.

A l’année prochaine, et soyez encore plus nombreux pour une belle fête du hockey sur glace !





Laisser un commentaire