Hockey – Les Krokos – « Hâte de revoir du hockey à Nîmes ! » par Raphaël FACCHINI

La ville de Nîmes a lancé les travaux d’une nouvelle patinoire. Cette
dernière, édifiée à l’endroit même où la précédente avait brûlé en
2002, est attendue pour la fin de l’année 2017. Le club de hockey sur
glace de la ville va ainsi pouvoir revivre et c’est une figure bien
connue dans la région et du hockey qui en aura la charge : Raphaël
Facchini, l’ancien directeur sportif des clubs de Clermont-fd,
Montpellier, Aubagne et Lyon, mais aussi du club de roller hockey des
Mantas de Montpellier.

Quel est l’historique du hockey à Nîmes ?

« Lorsque je suis arrivé pour gérer le volet sportif du club de
Montpellier en 2000, nous avions utilisé les infrastructures du club
de Nîmes. A cette époque, le club qui existait depuis déjà plusieurs
années avait une volonté de former ses joueurs et présentait déjà plus
de deux cent licenciés. C’est à cette occasion notamment que j’ai pu
rencontrer Alexandre Coccallotto qui était un jeune entraîneur du
club. Malheureusement la patinoire a brulé en 2002. A ce moment
précis, le hockey a disparu et les joueurs ont dû se tourner vers les
clubs alentours, essentiellement Montpellier et Avignon. J’ai déjà des
pistes pour faire revenir des joueurs qui ont connu cette époque, les
faire revenir jouer chez eux. Une patinoire de 400 places, sur une
surface de 56x26m, c’est un bel outil. Nous avons tous hâte de revoir
du hockey à Nîmes ! »

La livraison de cette nouvelle patinoire est attendu alors que la
prochaine saison sera commencée. Le calendrier n’aurait-il pas pu être
plus adapté ?

« C’est une question que le bureau et moi-même nous sommes posés. Il
est nécessaire de rappeler que le club ne repart pas de zéro. Les
Krokos qui sont un club de roller important est devenu omnisport, et
la mairie en a fait le club résident en quelque sorte, c’est assez
proche de la piste de roller d’ailleurs. Il y aura également une
section artistique et une de short track.
Nous démarrerons en septembre en nous servant des structures de la
ville d’avignon et du roller jusqu’à l’arrivée de la glace au début de
l’hiver. Une fois livrée elle devra aussi permettre aux pratiquants
qui sont habituellement en roller, de venir tester la glace. Nous
devrions pouvoir compter sur une quarantaine de membres, toutes
catégories confondues sur la premiére saison. »

Qui seront les hommes et les femmes de ce nouveau projet ?

« C’est le résultat du travail de la Mairie tout d’abord, et donc du
Maire Jean-Paul Fournier. Mais aussi messieurs Plantier et Hadjaz qui
sont respectivement adjoint au sport et directeur des sports. Ils vont
nous offrir un vrai outil socio-sportif. Mais c’est aussi le travail
de tout le club, de son président Jerry Canal et de sa
vice-présidente, Isabelle Was (qui est la présidente de la section
hockey sur glace). Sur le volet sportif, j’aurai à mes côtés Sylvain
Barbut, en charge des U7 et U9 notamment et Alexandre Coccallotto qui
sera aux commandes des catégories jusqu’aux U13 et je serai en charge
de la suite et évidemment de l’équipe première en Division 3. Des
joueurs de l’équipe première viendront également en soutien de ses
cadres auprès des pratiquants. »

Vos axes de travail, vos priorités ?

« Le plus important à mes yeux est d’identifier de jeunes joueurs que
nous seront capables de former pour qu’ils deviennent l’ADN de notre
club. Un club comme le nôtre aura avant toute chose la formation en
tête, c’est le seul moyen d’avoir la possibilité de construire une
vrai pyramide des âges qui donnera de la stabilité à notre structure.
Nous aimerions avoir cinquante gamins en école de hockey en 2018. Nous
devons également nous préparer à travailler sur les volets médiatiques
et publicitaires. Nous cherchons d’ores et déjà des partenaires et
nous allons en chercher beaucoup. En lien avec la municipalité, nous
mettrons en place des ateliers afin de nous faire encore mieux
connaître et de faire venir les gens au hockey et à la patinoire en
général. Et pour cela nous aurons aussi besoin d’une belle équipe en
D3. »

Développer un club avec Avignon et Montpellier qui possèdent deux
structures assez proches, est-ce une difficulté ?

« Bien sûr que non et au contraire ! Le hockey est un sport marginal,
confidentiel. Le maillage géographique des clubs est essentiel et
avoir désormais trois clubs aussi proche c’est une réel atout pour
chacun d’entre eux, et pour le hockey au sens large. Nous avons déjà
lancé des discussion avec Laurent Bonnet avec qui je m’entends très
bien. Il est le président d’Avignon et nous travaillerons à mettre en
place des équipes communes en jeunesses. Lors des trois mois où nous
n’aurons pas de glace nous utiliserons la leur. Je vais retrouver là
des entraîneurs que je connais très bien et qui sont d’excellents
techniciens comme Damien Ribourg, Ludovic Favret, Ludovic Garreau et
le directeur sportif Greg Bapeaume. Et puis plus les équipes sont
proches les unes des autres, plus il y a de derbies, et ça c’est bon
pour tout le monde ! »

Equipes inscrites Nimes Kroko Sports Hockey Club : U9, U11, U13, U15,
U17 Elite, U20 Elite, D3

Pour tous renseignements:

Raphaël Facchini
0651995668
nimeskrokosportshockey@gmail.com


loading...

Laisser un commentaire